La bible du storytelling : « Jésus de Nazareth » par Paul Verhoeven

La faille spatio-temporelle de Tamala75

Jesus de Nazareth, par Paul VerhovenGrâce à l’excellente maison d’édition indépendante Aux forges de Vulcain, j’ai pu lire en avant-première « Jésus de Nazareth » et je remplis à présent ma mission évangélique en vous le recommandant avec passion.

Ceux qui me connaissent savent que je suis athée à tendance mystique (je crois à la fin du monde, aux trous noirs et aux archéologues du futur) et que j’ai une grande curiosité pour les religions, leur histoire et leur impact sur nos sociétés modernes. Si vous aussi vous avez ce goût de la découverte, vous allez adorer « Jésus de Nazareth ».

Tout de suite, voici l’argument marketing ultime pour soutenir ma mission prosélyte : Jésus de Nazareth est un essai iconoclaste de la part du réalisateur hollywoodien, d’origine néerlandaise, Paul Verhoeven (Robocop, Total recall, StarshipTroopers, Blackbook…), qui a eu la bonne idée de mettre son expertise du storytelling au service d’une obsession qui le poursuit…

Voir l’article original 139 mots de plus